Rechercher

Achetez local, c'est un Win, Win!!!

Normalement, lorsqu'on va faire l'épicerie, on est fasciné par la variété des produits et des choix. Nous pensons que c'est le résultat de la mondialisation, que nous vivons dans le futur avec ces bananes qui ont été exportées du Costa Rica spécialement pour moi ou ce doux café du Brésil que je bois chaque matin. Lorsque tu manges une mangue, nous ne pensons qu'à son goût et à son caractère exotique, mais pas aux conséquences environnementales du voyage qu'elle a effectué pour arriver de l'Inde à ton assiette.


Mais quel est le problème qu'elle vienne de si loin, puisqu'elle est un signe du chemin parcouru par l'humanité? Le problème est que plus un produit vient de loin, qu'il s'agisse d'un ananas ou de n'importe quoi d'autre, plus la quantité de CO2 est produite par le transport, qu'il s'agisse d'un bateau, d'un avion ou d'un camion, qui est utilisé depuis le pays qui l'a produit jusqu'à nous. Mais, comment pouvons-nous l'éviter, nous devons manger quelque chose!!!!. C'est pourquoi, dans ce blog, nous allons t'expliquer comment tu peux sauver la planète sans mourir de faim.


Foto by Lina Ramirez - Mandarina


La première étape du changement consiste à l'identifier. Alors la prochaine fois que tu iras à l'épicerie, vérifie l'origine des produits et essaye de réduire ceux qui viennent de loin. Même si cela signifie renoncer à ce délicieux fruit que tu manges chaque jour, cela signifie aussi que tu participes dans ce mouvement pour sauver la planète. Mais si tu n'es pas prêt à l'éliminer définitivement de ton menu, réduire sa consommation est déjà un grand pas.


La deuxième étape consiste à commencer à choisir des produits de ta communauté, province ou pays. Par exemple, au lieu d'acheter ce steak qui vient d'Argentine, achete-en un qui a été produit par des agriculteurs locaux. Non seulement tu sauves la planète, mais tu aides aussi les agriculteurs locaux et les petites industries de ta région. La dernière étape consiste à faire un peu de réflexion lors des achats. Comme beaucoup l'ont déjà compris, la moitié de l'année, il fait trop froid au Québec pour que quoi que ce soit puisse pousser. Mais cela ne veut pas dire que nous allons arrêter de manger car cette semaine les pommes viennent de Californie. Ce que nous essayons de faire, c'est d'acheter des produits qui viennent de la région plutôt que de l'autre bout du monde et de réduire ou d'éliminer les produits qui sont uniquement fabriqués à l'étranger.


En bref, lorsque tu es au rayon fruits et légumes, arrête-toi une minute pour réfléchir à l'origine de ce que tu achètes et préfère ceux qui viennent de ta région à ceux qui viennent de l'autre hémisphère. En effet, acheter local est gagnant pour toi, car tu préserves la planète sur laquelle tu vis et souvent, c'est moins cher, et gagnant pour les entreprises locales que tu soutiens en achetant local, tout en gardant à l'esprit que tu dois manger quelque chose.


Ma phrase inspirante de la semaine!!! "La terre fournit assez pour satisfaire les besoins de chaque homme, mais pas l'avidité de chaque homme."- Mahatma Gandhi


Connais-tu un magasin qui vend uniquement des produits locaux? Dites-le nous dans les commentaires!


2 vues0 commentaire